Tuto : les bases de Gimp en 10 points

tuto gimp français tutorial

Tuto : les bases de Gimp en 10 points

Vous souhaitez retoucher des photos ? Créer des photo montages ? Détourer une image ? Rendre un fond transparent ? Supprimer un objet d’une photo ? Et tout cela, gratuitement ? C’est justement le sujet de ce tutorial sur GIMP,  le logicel de retouche photo libre et gratuit. Dans ce tutorial, vous apprendrez donc les bases de la retouche photo avec GIMP en 10 points clés.

Comment installer GIMP ?

Rendez-vous d’abord sur le site de GIMP afin de pouvoir télécharger la dernière version en date. A ce jour, la version 2.10.10. Téléchargez-la et installez GIMP sur votre ordinateur. Pour Windows, suivez simplement l’assistant d’installation. Si vous utilisez Mac OS X, ouvrez le fichier .dmg et effectuez un drag and drop de GIMP vers votre dossier applications.

Avant de continuer, je vous conseille vraiment de prendre le temps de mettre la vidéo en pause et de reproduire les manipulations sur votre ordinateur : c’est comme cela que vous apprendrez !

Comment ouvrir un fichier ?

Vous pouvez maintenant lancer GIMP. A l’ouverture du programme, vous pouvez vous rendre dans le menu principal et choisir Fichier > Ouvrir pour ouvrir l’image que vous souhaitez modifier.

Comment modifier les couleurs ?

En haut de l’application, vous trouverez le menu principal. Celui-ci vous permet d’effectuer de nombreuses opérations sur l’image. Vous y trouverez, par exemple, le menu « couleurs », qui offre de nombreuses options pour modifier le rendu de ta photo. Pour notre image, nous allons utiliser la fonctionnalité luminosité / contraste afin de lui redonner plus de peps. Les réglages s’ouvrent dans une nouvelle fenêtre, à vous de modifier les options jusqu’à ce que le rendu vous plaise. Cliquez ensuite sur « Valider » pour enregistrer le résultat.

Comment utiliser les filtres de GIMP ?

Le menu principal donne également accès à la fonction « Filtres » qui vous permet d’appliquer de nombreux effets à votre image. Par exemple, vous pouvez appliquer un effet de « Peinture à l’huile » à votre photo. Pour cela, rendez-vous dans Filtres > Artistiques > Peinture à l’huile. Il ne vous reste plus qu’à régler les options et à valider pour appliquer votre filtre à ta photo.

Cependant, nous n’allons pas garder ces modifications pour la suite, il vous faut donc les annuler. Pour cela, choisissez Edition > Annuler. Gardez cette fonctionnalité en tête, vous en aurez souvent besoin ! Et retenez aussi le raccourci clavier pour l’annulation : CTRL + Z sur Windows et CMD + Z sur Mac OS X. Cela vous fera gagner beaucoup de temps.

Avant de continuer,  n’hésitez pas à prendre le temps de parcourir les filtres mis à votre disposition par GIMP. Vous pourrez toujours revenir en arrière grâce à l’annulation.

Comment utiliser les outils de GIMP ?

A gauche sur l’interface de GIMP, vous trouverez une barre d’outils. ?

Vous l’aurez compris, chaque outil vous permet d’effectuer une manipulation sur la photo. Juste en bas de la barre d’outils, vous pourrez trouver les options relatives à l’outil sélectionné. Par exemple, vous pouvez y modifier la taille du pinceau. Pour l’outil  zoom, vous pouvez choisir un zoom en avant ou en arrière.  Repère également le nuancier, c’est lui qui te permettra de changer de couleur.

Utiliser l’outil de clonage (tampon de duplication)

Un outil très utilisé est l’outil de clonage. Il vous permet de peindre sur votre photo à partir d’une autre partie de l’image. Ce qui vous permet de dupliquer des éléments ou, au contraire, de supprimer des objets de votre photo.

Nous allons l’utiliser afin de supprimer les boutons situés sur le front de notre modèle. Premièrement, zoomez sur le front afin de pouvoir visualiser correctement la zone à retravailler. L’idée est ici de repeindre de la peau par-dessus les boutons. Premièrement, assurez-vous de travailler avec un tampon assez fin. Ensuite, choisissez un morceau de peau comme source en maintenant CTRL (Windows) ou CMD (Mac OS X) et en cliquant. Enfin, repeignez par-dessus les boutons pour les faire disparaître.

Utiliser des sélections dans GIMP

Pour retravailler des images, il est souvent indispensables de limiter les modifications à une zone précise. C’est le but des outils de sélection. Il en existe de nombreux : rectangulaire, circulaire, à main levée ou encore par couleur. 

L’un des plus flexibles est l’outil ciseaux intelligents, qui permet de faire une sélection à main levée mais qui s’adaptera aux contours. Si nous voulons, par exemple, rendre uniquement l’œil gauche plus clair, nous pouvons dessiner le contour de l’œil et finaliser en reliant les points. Quand la sélection est achevée, changer l’exposition affectera uniquement cette zone. Quand vous avez terminé, n’oubliez pas de déselectionner la zone afin de ne pas restreindre vos modifications futures.

Les calques dans GIMP

Un grand principe à comprendre dans GIMP est celui des calques. 

Imaginez un calque comme étant une plaque de verre dans laquelle se trouve un morceau d’image. Chaque calque contribue à l’image finale qui est simplement votre pile de plaques…. mais vue du dessus ! L’avantage est que, sur chaque calque, vous pouvez travailler indépendamment des autres. Aussi, assurez-vous de sélectionner le bon calque lorsque vous travaillez.

Créer des photomontages

Alors, finalement, comment ça marche, les montages photos ? Et bien, en combinant toutes les techniques vues précédemment ! 

Par exemple nous allons placer cette photo dans un instantané polaroïd. Premièrement, ouvrez les deux images sur GIMP. Il va s’agir de couper une partie de la première image pour la mettre sur la deuxième. Pour cela, rendez-vous sur le portrait afin d’effectuer une sélection d’une partie de la photo. Vous pouvez copier ce que vous sélectionnez afin de le placer dans la deuxième image. Rendez-vous dans la deuxième photo et collez cette partie d’image.  Attention : si rien n’a été collé, vous avez certainement choisis le mauvais calque lors de la copie. Si tout c’est bien passé, vous pouvez remarquer que le résultat n’est pas un calque à proprement parler mais une sélection flottante. Afin de pouvoir travailler l’image facilement, cliquez droit dessus et choisissez « Vers nouveau calque » afin de le convertir en calque classique. Enfin utilisez l’outil de mise à l’échelle pour le placer correctement dans l’instantané.

Exporter une photo

Enfin, vous aurez sans doute envie d’enregistrer votre montage. Gimp vous propose de l’enregistrer dans son format de fichier, qui conservera les calques et autres paramètres. Cependant, il s’agit d’un format destiné à retravailler votre image plus tard.

Si vous souhaitez la partager, vous devrez plutôt choisir Exporter. Sans entrer dans les détails, choisissez le format de fichier JPEG et enregistrez.

CONCLUSION

Et voilà, vous comprenez à présent les bases de GIMP. Bien sûr, vous n’êtes pas encore un expert dans le domaine, mais vous devriez maintenant vous sentir à l’aise pour suivre des tutorials sur GIMP  ou pour commencer vos premiers montages.

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire